logogqChers paroissiens, 

Depuis le déconfinement nous avons eu la joie de nous retrouver pour célébrer notre Seigneur et notre communion fraternelle. Certains n'ont pas pu nous retrouver et nous pensons bien à eux. Que l'évolution de la situation sanitaire leur permette de vite nous rejoindre. C'est une intention de prière. Voici maintenant la période estivale qui sera ponctuée de nombreux temps paroissiaux agréables et missionnaires. La vie continue!! Ce bulletin sera pour tous un bon aide-mémoire. Consultez aussi le site paroissial. « Venez à l'écart et reposez-vous un peu », Mc 6,31.

Cette période de l'été est marquée par un changement d'horaire pour les messes dominicales (18h00 le samedi ; 9h30 et 11h00 le dimanche) et les messes de semaine ( page 4). On m'a posé la question : ces horaires vont-ils évoluer à la rentrée ?  Tout changement apporte son lot de satisfactions et de dérangements ! On n'aime pas trop le changement. Nos critères de discernement, pour répondre à cette question doivent être liés à la fécondité missionnaire. C'est toujours la mission qui doit être servie dans la charité !

Nous voyons bien qu'en terme de capacité, trois messes paroissiales (dont une le samedi soir) suffisent pour accueillir toutes les personnes qui souhaitent participer aux célébrations. Malheureusement ! Nous percevons de plus en plus que le moment où les paroissiens sont le plus disponibles, ou uniquement disponibles, pour les différentes activités qui proposent la Foi, c'est le dimanche. Il convient donc de s'adapter pour permettre de déployer la mission autour des messes dominicales, avant et après la messe. Cela demande aussi une disponibilité sacerdotale en dehors des messes.

Les prêtres qui servent la mission paroissiale sont des prêtres de la communauté de l'Emmanuel qui ont une vie communautaire associée à leur présence paroissiale. Il est important qu'ils l'honorent aussi un dimanche par mois. Pour cela, il est nécessaire qu'avec un seul prêtre présent sur la paroisse, on puisse assurer la célébration de toutes les messes. Ce n'était pas le cas cette dernière année avec l'ajout de la paroisse Saint Antoine.

Voici quelques éléments pour que nous puissions avancer ensemble. En cette période d'été, échangeons sur ces horaires, partageons pour que nous puissions mieux discerner le meilleur pour la rentrée. Parlez-en aux prêtres, aux membres de l’EAP. Il ne faut pas se le cacher : la rentrée sera difficile pour notre pays. Restons attentifs aux plus petits, aux plus faibles, aux plus pauvres. Ne les laissons seuls. 

Demeurons dans l’Espérance, le Seigneur est avec nous, Il est notre Bon Berger !     BULLETIN ETE 2020

Père Thierry