EN RESPECTANT LES MESURES BARRIERES IL EST POSSIBLE DE SE CONFESSER;

LES HORAIRES POUR CELEBRER LA MISERICORDE EN TEMPS NORMAL

 

 

MERCREDI

JEUDI

VENDREDI

 SAMEDI

SAINT ANTOINE

 

19h00-22h00

   

SAINTE LUCIE

11H45-12H30

 

9h30-10h30

 

SAINT PIERRE

     

après la messe de 12H00.

 

 PRENER RENDEZ-VOUS AVEC UN PRETRE DE VOTRE CHOIX. en dehors de ces créneaux horaires 
sacrement de la réconciliation, onction des malades, entretien …
Père Thierry Quelquejay   06 51 56 58 48   
Père Daniel Martiu            06 67 85 62 04   
Père Patrick Pouplin         06 47 16 90 55   

Le sacrement des malades

Le sacrement de l’onction des malades est assez méconnu, souvent associé à l’extrême onction, et par conséquent à tout ce qui touche à la mort et aux questions existentielles de l’homme.

L’onction des malades

Le sacrement des malades a pour but de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d’une maladie grave ou de la vieillesse. Le chrétien peut recevoir le sacrement des malades chaque fois qu’il est atteint d’une grave maladie. C’est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d’épreuve que sont la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains. Consacrée par l’évêque lors de la messe chrismale annuelle, l’huile dite des malades apporte force et douceur. Elle pénètre la peau, répand sa bonne odeur, fortifie le corps. Voici les mots qui accompagnent l’onction avec l’huile sainte sur le front et dans les mains des malades :

Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève.

Avec l’imposition des mains, l’onction rappelle l’attention et la tendresse de Jésus Christ envers les personnes malades.

« Si l’un de vous est malade, qu’il fasse appeler les anciens de la communauté qui prieront pour lui en pratiquant une onction d’huile au nom du Seigneur. Leurs prières, inspirées par la foi, sauveront le malade, le Seigneur le relèvera, et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés. » Jc 5, 14-15

 

Quelle guérison ?

Guérison intérieure, réconciliation avec soi-même, avec ses proches, avec Dieu, mais aussi parfois guérison physique ou vrai mieux être. Dans l’onction, le Christ manifeste la tendresse du Père pour celui qui souffre en donnant son Esprit, force pour lutter contre le mal.

Alors que la maladie apporte souffrance, inquiétude et peut même entamer le goût de vivre, le sacrement rappelle la dignité de chacun, raffermit la confiance, donne la force de supporter son épreuve et l’assurance qu’il la vit en proximité avec le Christ. Signe de la tendresse de Dieu pour les malades, le sacrement rejaillit sur les proches qui souffrent aussi de l’éloignement provoqué par les hospitalisations, les bouleversements familiaux dus à la maladie… Il pacifie et réconcilie le malade avec lui-même, avec les autres et avec Dieu. L’onction peut être administrée lors d’une célébration dans la paroisse ou avec l’aumônerie de l’hôpital, à domicile ou lors d’un pèlerinage, comme à Lourdes.

« Venez à moi vous qui peinez sous le poids du fardeau et je vous soulagerai »  Mt 11, 28

Première communion

Première communion

La première communion, c’est recevoir pour la première fois le corps du Christ sous forme d’hostie consacrée par le prêtre. La communion crée une relation personnelle au Christ en nous nourrissant de sa Parole et de sa vie. En général, les enfants communient pour la première fois entre 8 et 10 ans.

Le mariage

Le mariage est l’alliance entre un homme et une femme unis par un même amour. Dans cette alliance se révèle le plus pleinement l’histoire des alliances entre Dieu et l’humanité scellée dans l’amour du Christ qui a donné sa vie pour nous. Le sacrement de mariage sanctifie l’union d’un homme et d’une femme et situe l’amour des époux au cœur de l’amour de Dieu pour l’humanité.

C’est un engagement pris devant Dieu. La dignité de cet engagement s’articule sur les quatre piliers que scelle l’échange des consentements : la liberté, la fidélité, l’indissolubilité et la fécondité. Chacun des fiancés doit être pleinement libre au moment de son engagement. Les conjoints se promettent fidélité, et cette promesse est source de confiance réciproque.

 

LE MARIAGE EN QUESTIONS

1
2
6
5
4
3

La confirmation

Le baptême, la confirmation et l’eucharistie constituent l’ensemble des sacrements de l’Initiation chrétienne. Ils conduisent à leur pleine stature les fidèles appelés à exercer leur mission dans l’Eglise et dans le monde : annoncer Jésus Christ, célébrer la gloire de Dieu et servir l’homme et le monde.

Par le sacrement de la confirmation, le lien des baptisés avec l’Eglise est rendu plus parfait, ils sont marqués du sceau de l’Esprit Saint, enrichis d’une force spéciale de l’Esprit Saint, force qui fut accordée aux Apôtres au jour de la Pentecôte pour répandre la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, par la parole et en action.

Lire la suite

LA CONFIRMATION EN QUESTIONS

Confirmationhttps://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2009/09/Confirmation.png 1000w" sizes="(max-width: 1000px) 100vw, 1000px" style="border: 0px; margin: 0px; padding: 0px; font-size: 0px; color: transparent; vertical-align: top; box-sizing: border-box; height: auto; max-width: 100%; border-radius: 4px; box-shadow: none;">

Qu’est-ce que la confirmation ?

Recevoir le sacrement de confirmation est une décision personnelle que l’on peut prendre lorsque l’on est à même d’exercer un choix libre et responsable.
Lire la suite

 
Âge recevoir confirmationhttps://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2017/04/Recevoir-confirmation.png 1000w" sizes="(max-width: 1000px) 100vw, 1000px" style="border: 0px; margin: 0px; padding: 0px; font-size: 0px; color: transparent; vertical-align: top; box-sizing: border-box; height: auto; max-width: 100%; border-radius: 4px; box-shadow: none;">

Qui peut recevoir le sacrement de confirmation ?

Il faut être baptisé pour recevoir le sacrement de la confirmation, car tous les sacrements viennent déployer et soutenir la grâce initiale du baptême.
Lire la suite

 
Choix parrain confirmationhttps://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2016/08/Choix-parrain-confirmation.png 1000w" sizes="(max-width: 1000px) 100vw, 1000px" style="border: 0px; margin: 0px; padding: 0px; font-size: 0px; color: transparent; vertical-align: top; box-sizing: border-box; height: auto; max-width: 100%; border-radius: 4px; box-shadow: none;">

Comment choisir un parrain ou une marraine ?

Comme pour le sacrement du baptême, un parrain ou une marraine accompagne dans la mesure du possible celui qui reçoit le sacrement de la confirmation.
Lire la suite

 
 
vie changer confirmationhttps://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2016/08/Vie-changer-confirmation.png 1000w" sizes="(max-width: 1000px) 100vw, 1000px" style="border: 0px; margin: 0px; padding: 0px; font-size: 0px; color: transparent; vertical-align: top; box-sizing: border-box; height: auto; max-width: 100%; border-radius: 4px; box-shadow: none;">

Ma vie va-t-elle changer après le sacrement de la confirmation ?

Un sacrement reste d’abord l’action de Dieu-même : ce n’est pas de la magie.
Lire la suite

 
Prêt confirmationhttps://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2016/08/Prêt-confirmation.png 1000w" sizes="(max-width: 1000px) 100vw, 1000px" style="border: 0px; margin: 0px; padding: 0px; font-size: 0px; color: transparent; vertical-align: top; box-sizing: border-box; height: auto; max-width: 100%; border-radius: 4px; box-shadow: none;">

Suis-je prêt à recevoir le sacrement de confirmation ?

Dieu n’attend pas que nous soyons prêts pour agir dans les sacrements. Si nous les vivons dans la liberté, Dieu s’engage gratuitement, sans attendre notre réponse.
Lire la suite

 
Lettre évêque confirmationhttps://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2016/08/Lettre-évêque-confirmation.png 1000w" sizes="(max-width: 1000px) 100vw, 1000px" style="border: 0px; margin: 0px; padding: 0px; font-size: 0px; color: transparent; vertical-align: top; box-sizing: border-box; height: auto; max-width: 100%; border-radius: 4px; box-shadow: none;">

La lettre à l’évêque pour la Confirmation : que faut-il écrire ?

L’évêque demande à tout confirmand (personne qui se prépare à la confirmation) de lui envoyer une lettre pour se présenter et demander à être confirmé.
Lire la suite

 
gestes confirmationhttps://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2017/05/gestes-confirmation.png 1000w" sizes="(max-width: 1000px) 100vw, 1000px" style="border: 0px; margin: 0px; padding: 0px; font-size: 0px; color: transparent; vertical-align: top; box-sizing: border-box; height: auto; max-width: 100%; border-radius: 4px; box-shadow: none;">

Quels sont les gestes de la confirmation ?

L’imposition des mains et l’onction du Saint Chrême sont deux gestes bibliques.
Lire la suite

 
Bible sur la confirmationhttps://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2009/09/Confirmation-bible.png 1000w" sizes="(max-width: 1000px) 100vw, 1000px" style="border: 0px; margin: 0px; padding: 0px; font-size: 0px; color: transparent; vertical-align: top; box-sizing: border-box; height: auto; max-width: 100%; border-radius: 4px; box-shadow: none;">

Que dit la Bible sur la confirmation ?

L’évêque demande à tout confirmand (personne qui se prépare à la confirmation) de lui envoyer une lettre pour se présenter et demander à être confirmé.
Lire la suite